BCUL
 
BIBLOS 18
 
Les presses lausannoises
au siècle des Lumières
 

Présentation
 

Parcourir la base de données
 

Recherche par auteur, traducteur, etc.
 Rôle 
 

Recherche par imprimeur ou éditeur
 Rôle     
 

Recherche libre (noms, mots du titre, date, etc.)  info
    

 Contact

 
Retour
Voltaire
 
 Titre  La Pucelle d'Orléans
 Edition  Poème divisé en quinze livres
 Date  1755
 Adresse  Louvain
 Format  12°
 Collation  [4], 161 p.
 Note  

Il existe deux éditions dont la page de titre est quasiment identique parues en 1755 sous l'adresse - fictive - de Louvain:
- une édition (A) considérée comme l'originale qui aurait en fait été imprimée à Francfort à en croire l'auteur (lettre à l'Académie française du 14 novembre 1755)
- une édition jumelle (B) dont le titre et la préface, réputée avoir été rédigée par Jean-Henri Maubert de Gouvest, sont apparemment sortis du même atelier (non identifié), mais dont le reste de l'ouvrage (p. 1-161) sortent d'un atelier différent.

D’après la BNF, cet atelier pourrait être lausannois, les caractères étant identiques à ceux de l’édition lausannoise de la Guerre littéraire (v. voltaire-gue-lit-59). Cette hypothèse va dans le sens de l'accusation portée par Voltaire à l'encontre de François Grasset, accusé de mettre sous presse sans l'aveu de l'auteur une édition de la Pucelle à partir d'un manuscrit provenant de Maubert de Gouvest.

Si Grasset a été impliqué dans cette édition, force est toutefois de constater qu'elle n'a pas été imprimée à Lausanne: le papier et les caractères typographiques (Haas, Bâle) dénotent bien une origine helvétique, mais un des deux seul éléments décoratifs utilisé dans le corps du texte ne fait pas partie du matériel utilisé par les deux ateliers actifs à Lausanne à cette date ; en revanche, cet élément figure au sein de motifs composés ornant divers ouvrages sortis des presses de Pierre Pellet à Genève, qui pourrait donc y avoir pris part.

Quoi qu'il en soit de la responsabilité de Grasset, les deux éditions jumelles publiées en 1755 pourraient bien provenir d'un même libraire-éditeur, qui aurait publié deux éditions coup en mettant à contribution, pour une partie de l'édition au moins, un imprimeur suisse, probablement genevois.

 
1 tome
 Référence  Tome/partie  Adresse  Année  Collation
 voltaire-puc-55    Louvain  1755  [4], 161 p.
 
4 exemplaires examinés
 Sigle  Cote  Note
 D-MüB    Edition B
 D-MüB    Edition A
 F-PaN  Z Beuchot 712  Edition B
 F-PaN  Ye 2392  Edition A
 
3 bibliographies
 Source  Référence
 candaux-débuts  
 catBN-Paris  n° 1888
 vercruysse-pucelle  
 
Retour